L’AFGAP est une association à but non lucratif qui regroupe des professionnels de la gestion de bilan d’institutions financières et de grandes entreprises françaises.

Elle vise à faciliter les échanges sur ce sujet sensible, au coeur de la gestion financière des banques, à apporter des réponses aux questions techniques et conjoncturelles de la gestion du bilan, et à éclairer les autorités de tutelle sur les conséquences des évolutions prudentielles et de leurs mises en oeuvre.

L’AFGAP a également un rôle dans la formation de professionnels aptes à contribuer à la fonction de gestion de bilan. L’association organise un petit déjeuner par mois avec des intervenants extérieurs sur de multiples thèmes allant des taux bas à la gestion de la liquidité ou encore sur les évolutions prudentielles et comptables; et plusieurs évènements dans l’année avec des associations soeurs, françaises ou internationales. L’association compte environ 200 membres.

L’AFGAP a été créé en 1991 à l’initiative de banquiers du CCF et de la Compagnie Bancaire pour échanger sur des questions techniques de gestion de bilan susceptibles d’intéresser toutes les banques.

Le CCF souhaitait une plate forme de discussion sur la question des “options cachées” des Plans d’Epargne Logement qui pouvaient avoir un fort impact sur la rentabilité de la banque sans pour autant qu’il y ait une fonction interne chargée de cette question sensible.

La Compagnie Bancaire, quant à elle, avait développé dans les années 80 des techniques de gestion de bilan (calculs de duration, couverture des gaps de taux, de liquidité,…) et les outils informatiques nécessaires pour leur gestion dans le cadre d’un projet secret dirigé par André Levy-Lang, son président. A l’issue de la crise obligataire de 1987, ce dernier avait décidé de rendre publique ces travaux et outils dans un esprit de “salubrité publique”; l’AFGAP avait alors constitué une plateforme idéale pour propager ces nouvelles idées et techniques.


Quelques anciens présidents de l’association…


Michel Bilger (Crédit Agricole SA)
Jean-François Boulier (Aviva Investors France)
Jean-Michel Charpin (IGF Finances)
Alain Fonteneau (BNP Paribas)
Christian Jimenez
Gilles Laurent
Olivier Wallner (WP Capital)